L’équipe

Jean-Pierre Glaive
Docteur en Chirurgie Dentaire

N° d'inscription à l'ordre:
69 4 01 488 7





Véronique Targato
Assistante dentaire qualifiée


Intérêt du Laser

Cliquez-ici pour lire l’article sur le Laser extrait du magasine « Santé Magazine »

AVANTAGES DE LA CHIRURGIE PARODONTALE AU LASER

*Intervention pas douloureuse du tout.

*Traitement beaucoup moins cher qu’une chirurgie parodontale classique.

*Intervention peu traumatisante et esthétique car il y très peu de récession gingivale.

*Diminution de la prescription  médicale.

Les quelques lignes qui suivent sont destinées à vous donner les informations principales sur le déroulement du plan de traitement que nous envisageons de mettre en place ensemble.

N’oubliez jamais que vous participerez activement à la guérison définitive et à la stabilité de vos gencives.

Votre participation active consistera au maintien d’une hygiène dentaire rigoureuse selon notre méthode. Sans une hygiène dentaire rigoureuse les bienfaits du laser se feront sentir dès la fin du traitement mais persisteront beaucoup moins longtemps dans le temps.

POURQUOI?

Si la chirurgie au Laser est banale dans plusieurs secteurs médicaux, elle est très récente dans le domaine de la bouche et des gencives.

Le protocole qui a été mis au point pour traiter les maladies parodontales est l’aboutissement de 30 années d’études et de recherches dans le domaine de la chirurgie Parodontale et Implantante.

L’application systématique du Laser aux infections gingivales et dentaires date de 1997.

L’effet Bactéricide et Anti-inflammatoire du Laser a permis de réduire notablement la prescription de nombreux médicaments.

EVOLUTION DES TRAITEMENTS PARODONTAUX

Dans les années 60, « Le déchaussement dentaire » était une chose admise et quasi irrémédiable. La perte d’un maximum de dents atteignait la majorité des adultes après la cinquantaine.

La lutte contre les maladies parodontales commence sérieusement dans les années 70 avec l’apparition d’une hygiène bucco-dentaire de plus en plus rigoureuse, et un traitement chirurgical à base de découpage et de curetage qui aboutissait à une soustraction notable des tissus parodontaux, sans leur laisser aucune chance de régénération, ni de cicatrisation naturelle.

Dans les années 80, on assiste à un revirement complet et progressivement à l’abandon de la chirurgie par soustraction au profit de la chirurgie par addition. C’est l’époque des greffes : greffes gingivales libres, lambeau de rotation, apparition des membranes et comblement des poches osseuses avec des bio matériaux divers.

A partir des années 90, on commence à admettre qu’il n’existe pas une mais plusieurs maladies parodontales, et qu’il convient de la diagnostiquer de manière précise pour optimiser les chances de succès.

L’apparition du microscope et des cultures effectuées en laboratoire en parodontologie, vont nous permettre de connaître les bactéries responsables de nos parodontopathies. Notre souci principal sera alors de donner aux patients les moyens les plus efficaces pour lutter contre la un écosystème sain et équilibré.

C’est dans ce but que le laser sera utilisé avec son action bactéricide et anti-inflammatoire.

 

Aucun tissu ne subira une ablation irréversible afin de préserver au maximum l’esthétique et la cicatrisation naturelle.

La régénération définitive des tissus parodontaux dépendra du système immunitaire de chacun et restera stable sous réserve d’une bonne hygiène de votre part.

COMMENT ?

La patience et la rigueur sont les deux qualités indispensables qu’il vous sera nécessaire d’accepter pour la réussite de votre traitement. La cicatrisation naturelle sera à ce prix.

LES PREMIERES CONSULTATIONS

(Elles sont souvent au nombre de deux)

  • Le détartrage et l’aéropolissage des surfaces dentaires visibles seront effectués.
  • Nous diagnostiquerons votre maladie.
  • Nous prendrons des radios pour situer les poches parodontales et voir leurs profondeurs
  • Une radio panoramique sera prescrite.
  • Nous établirons ensemble un plan de traitement médical et chirurgical.

LES SEANCES DE CHIRURGIE CONSERVATRICE AU LASER

Elles se pratiquent en général en quatre interventions à une semaine d’intervalle.

A chaque intervention sur une hémi-arcade, nous effectuerons sous anesthésie locale :

  • Le détartrage et l’aéropolissage des surfaces dentaires visibles. Celui effectué lors des premières visites sera parfait si besoin est.
  • La lithotricie Parodontale profonde des racines dentaires invisibles aux Ultra Sons EMS.
  • Le débridement des poches parodontales sous irrigation d’antiseptiques (eau oxygénée à 10 volumes)
  • La préparation du cément radiculaire à l’Air Flow EMS.
  • Le traitement de tout l’écosystème parodontal au Laser Yap LOKKt (gencive-

cément                                  radiculaire) sous Eau Oxygénée à 10 volumes.

  • La fermeture des poches par un caillot de cicatrisation favorisant l’hémodynamique locale.
  • La suppression des points de contact prématurés, souvent responsables des mobilités dentaires.

Ces interventions sont totalement indolores, la seule gène étant occasionnée par l’anesthésie locale.

CONSEILS RAPIDES D’HYGIÈNE BUCCO-DENTAIRE

Après la séance Laser votre participation active consistera au maintien d’une hygiène dentaire rigoureuse selon notre méthode. Sans cette hygiène dentaire rigoureuse les bienfaits du laser se feront sentir dès la fin du traitement mais persisterons beaucoup moins longtemps dans le temps. C’est pourquoi nous vous expliquerons soigneusement comment pratiquer et vous donnerons une petite notice explicative à ce sujet.

LES 2 SEANCES DE CICATRISATION A 3 ET 6 MOIS

  • Elles se pratiquent sur l’ensemble de la cavité buccale.
  • Une remise en état parodontale et dentaire est effectuée (détartreur + Air Flow EMS)
  • Cela nous permettra de faire le point sur votre hygiène bucco-dentaire et de voir si il y a des points à améliorer.
  • Si cela est nécessaire, le Laser Yap LOKKI sera réutilisé dans les poches les plus profondes.
  • A la dernière séance, une radiographie de contrôle pourra permettre de juger l’évolution de la cicatrisation.

L’OPTIMISATION DES RESULTATS

Elles sera possible dès que les premiers résultats positifs seront visibles. En général quelques semaines après les interventions au Laser.

Il s’agira d’accélérer la cicatrisation osseuse et gingivale en supprimant les facteurs traumatisants (obturations débordantes, couronnes mal ajustées, points de contacts prématurés, etc…) et éventuellement en immobilisant vos dents les plus mobiles soit par un point de colle, une attelle ou un bridge provisoire.

LA MAINTENANCE PARODONTALE

Elle est indispensable pour surveiller la stabilité de la cicatrisation.

Sa fréquence dépendra de la gravité de l’atteinte initiale et de votre risque de récidive.

En général une visite de maintenance annuelle est suffisante si votre hygiène bucco-dentaire reste rigoureuse.

Elle consiste en

  • Une ou deux séances de détartrage selon l’importance du tartre (normalement si le protocole d’hygiène dentaire est respecté, il ne devrait pas y en avoir)
  • Une ou deux radios nous permettrons de juger de l’évolution de la cicatrisation.
  • Une radio Panoramique nous permettra d’avoir une meilleure vue d’ensemble de la cicatrisation parodontale.
  • Si besoin, une séance courte ou longue de Laser dans les poches les plus profondes sera programmée.